Communiqués du PARFC

Les déclarations suivantes ont été faites par le Programme antiraciste de la Fondation CJPMO (PARFC) en réponse à certains incidents racistes survenus au Canada. Bien que l'ARPCF soit prête à répondre à toute forme de racisme, son domaine d'expertise principal est le racisme anti-palestinien, le racisme anti-arabe et l'islamophobie.


Le rapport de B'nai Brith Canada normalise et perpétue le racisme anti-palestinien

Voir cette déclaration en format pdf. Montréal, le 13 mai 2024 - Le Programme antiraciste de la Fondation CJPMO (PARFC) exprime sa profonde inquiétude face au récent rapport « Audit annuel des incidents antisémites » publié par B'nai Brith Canada (BBC), qu'il juge truffé de racisme anti-palestinien (RAP). En associant systématiquement la critique légitime du sionisme et des politiques israéliennes à l'antisémitisme, la BBC ne se contente pas de dénaturer la défense des droits des Palestiniens, mais soutient également un discours qui perpétue la discrimination à l'encontre de l'activisme palestinien. Ce discours cherche à normaliser le racisme à l'égard des Palestiniens, à faire taire le soutien aux droits des Palestiniens, à légitimer la nature raciale et coloniale de l'occupation israélienne de la Palestine et à légaliser la nature raciale du mouvement politique sioniste. Continue reading

 

Les commentaires du Premier ministre Ford sur la manifestation d'encampement reflètent une double norme : PARFC

Voir cette déclaration en format pdf. Montréal, le 9 mai 2024 — Le Programme antiraciste de la Fondation CJPMO (PARFC) exprime de profondes inquiétudes concernant les récentes déclarations du Premier ministre de l'Ontario, Doug Ford, à propos des manifestations pro-palestiniennes, soulignant ce qui semble être une double norme discriminatoire. Le Premier ministre Ford a précédemment affirmé que les manifestations sont une partie intégrante de la société démocratique du Canada. Cependant, ses critiques spécifiques des campements pro-palestiniens en Ontario suggèrent que ces manifestations sont particulièrement problématiques, les caractérisant comme étant singulièrement haineuses et perturbatrices. Continue reading

 

La décision de la ville d'Ottawa de hisser le drapeau israélien au milieu de l'offensive en cours à Gaza manque de sensibilité raciale : PARFC

Voir cette déclaration en format pdf. Montréal, 07 mai 2024 - Le Programme antiraciste de la Fondation CJPMO (PARFC) exhorte le maire d'Ottawa, Mark Sutcliffe, à reconsidérer sa décision de célébrer la création de l'État d'Israël en hissant le drapeau israélien à l'hôtel de ville le 14 mai 2024. Un tel geste de la part de la ville d'Ottawa est extrêmement insensible, d'autant plus que les opérations militaires brutales d'Israël à Gaza ont fait un nombre impressionnant de victimes et de destructions parmi les Palestiniens. De nombreux observateurs internationaux ont critiqué ces actions qu'ils jugent disproportionnées et contraires aux droits de la personne. En outre, les affirmations de la Cour internationale de justice (CIJ) indiquent qu'Israël commet vraisemblablement un génocide à Gaza. Continue reading

 

Le district scolaire de Chilliwack doit réévaluer ses politiques d'enseignement du génocide en Palestine

Voir cette déclaration en format pdf.  Montréal, 24 avril 2024- Le Programme antiraciste de la Fondation CJPMO (ARPCF) exprime sa consternation face aux mesures prises par l'arrondissement scolaire de Chilliwack (CSD) à Chilliwack, en Colombie-Britannique, à la suite d'une plainte déposée par B'nai Brith Canada. Ces mesures comprennent des excuses de la part du CSB avant la tenue d'une enquête sur un enseignant qui a discuté du conflit israélo-palestinien dans le cadre d'un cours d'études sur le génocide en 12e année. L'ARPCF estime qu'il est tout à fait justifié que l'oppression des Palestiniens soit examinée dans un cours d'études génocidaires de la CSD, en particulier à la lumière des nombreuses affirmations fiables présentées à la Cour internationale de justice, qui suggèrent que les Palestiniens sont confrontés à un génocide. Continue reading